Historique du Reiki

Prochaines initiations

L'histoire du Reiki est étroitement liée à celle de Mikao Usui, qui l'a découvert et qui en a définit les principes.

Mikao Usui est né le 15 août 1865.
Après avoir suivi des études de médecine et de psychologie, il eut plusieurs professions : homme d'affaires, journaliste, employé de bureau et garde du corps de Shinpei Goto, maire de Tōkyō.
Il pratiqua aussi dans sa jeunesse le kiko, une version japonaise du Qi Gong.

Jusqu'à l'age de 29 ans, il pratiqua le Tendaï, qui est la forme japonaise du bouddhisme mahāyānique, le bouddhisme du grand véhicule. Cette forme de bouddhisme a pour objectif que tous les êtres atteignent l'état de Bouddha, en opposition au bouddhisme Hīnayānique (petit véhicule) qui a pour objectif l'éveil personnel. Dans le mahāyāna, l'adepte pratique dans l'objectif de pouvoir revenir en tant que Bodhisattva, jusqu'à la libération de tous les êtres.

Vers 1894, il rencontre un prêtre du bouddhisme Shingon, Watanabe Kioshi Itami. Suite aux enseignements reçus, il se convertit au Shidon. Shindon est la traduction japonaise du mot sanskrit mantra, qui désigne la prière mystique en Inde. Son idéal se résume dans le fait de devenir bouddha dans cette vie avec ce corps.
Watanabe Kioshi Itami devint un des plus fervents disciples de Mikao Usui, et son fils le philosophe Yoshiharu Watanabe, président de la Usui Reiki Ryoho Gakkai de Tokyo dans les années 1950 serait à l’origine d'une partie du développement du Reiki au Japon et en Amérique.

En 1914, il devient moine bouddhiste.

En 1922, Mikao Usui fait une ascèse de 21 jours sur le Mont Kurama-yama. Cette pratique se nomme « Shyu Gyo », et mèle la méditation et le jeûne (non hydrique) durant une période de vingt et un jour. Sur la stèle de Saihoji, voici ce qui est retranscrit : « Un jour, il se rendit sur Kurama-yama pour pratiquer le Shyu-gyo, une célèbre pratique ascétique. Au matin du dernier jour de sa retraite (le 21ème), il sentit une influence spirituelle très forte au-dessus de lui et obtint la réalisation de la voie bouddhique ». C'est au cours de ce satori (illumination) qu'il reçoit l'enseignement des bases du Reiki.

Pendant les 4 années qui suivirent, il forma 17 maîtres enseignants, dont Chujiro Hayashi et Toshiro Eguchi qui participèrent également à la diffusion du Reiki dans le monde.

Mikao Usui mourut le 9 mars 1926 à l'age de 60 ans.